Première partie - BASILIQUE SAINT LOUIS-MARIE GRIGNION DE MONTFORT

Aller au contenu

Première partie

La Basilique > Textes-Historique
2 - Travaux et aménagements de la première partie
Dès la fin septembre 1888, commencent les travaux de terrassement de la crypte.
 
Début septembre 1889, la crypte est achevée et peut dès lors servir d'église paroissiale.
 
30 septembre 1889. Bénédiction officielle de la première pierre de la nouvelle église elle-même. Cette bénédiction sonne le glas de la démolition de l'ancienne église. Seuls les tombeaux vont demeurer à leur place.

25 mars 1890 Visite à l'église en construction de Mgr CATTEAU, Évêque de Luçon, accompagné de M. SIMON, vicaire général, de M. GUILE, curé-doyen de Montagne, et de quelques autres prêtres. (Visite)

10 août 1892. Bénédiction de l'église par l'évêque de Luçon Mgr CATTEAU, entouré de près de deux cents ecclésiastiques.

27 septembre 1893. Bénédiction de la « croix de Montfort » par Mgr CATTEAU. (La croix)
 
En septembre 1895, l'entreprise RABJEAU commence les fondations des murs latéraux de la nef et de la façade et les soubassements des colonnes de cette seconde partie de l'église. Mais Mgr CATTEAU, inquiet de l'endettement de la Fabrique, fait impérativement interrompre les travaux... laissant un vaste parvis délimité par les bases des futures constructions et encombré de tas de pierres de taille et de maçonnerie… Les travaux ne reprendront que 43 ans plus tard.
 
Le 9 décembre 1905 est votée la loi de séparation de l'Église et de l'État qui abroge le Concordat de 1801.
 
28 avril 1922. Inauguration et bénédiction par Mgr GARNIER, évêque de Luçon, du ciborium (sorte de baldaquin) surmontant les tombeaux.
Retourner au contenu