L'orgue de la Basilique - BASILIQUE SAINT LOUIS-MARIE GRIGNION DE MONTFORT

Aller au contenu

L'orgue de la Basilique

La Basilique
Les orgues de la Basilique Saint Louis-Marie Grignion de Montfort
Histoires et rénovations
14 août 1893.
    Bénédiction et inauguration d'un grand orgue, réalisé par la manufacture Louis DEBIERRE à Nantes, et offert à la paroisse par une généreuse donatrice (Mademoiselle Clémentine FABRE de LAGRANGE). Coût : 10 590 F.

Mars 1963.
    L'orgue, placé initialement dans le chœur, derrière le maître-autel, « où il coupe les lignes architecturales des cintres », est nettoyé et réparé et reçoit un nouvel emplacement devant la rosace du transept droit.

Juillet 1998.
→ L'orgue de la Basilique, qui date de 1898, est démonté et envoyé en Italie. Prix de vente : 80 000 F.
→ A sa place est installé un nouvel orgue construit par Barthélémy FORMENTELLI en 1987 en ses ateliers de Verona (Italie) : orgue à 3 claviers et pédalier complet de 45 jeux réels pour un total de 2 900 tuyaux.
Coût : 1 500 000 F.

Le buffet d’orgue et la composition de l’instrument ont été réalisés dans un goût Baroque méditerranéen où l’inspiration essentielle relève de la facture d’orgue classique de France et d’Italie.

« Né en 1939 à Courquetaine en Brie, ce n'est qu'en 1965 qu'il décida tout en conservant la nationalité française d'installer son atelier à Vérone, non loin du pays de ses grands-parents.
Depuis plus de quarante ans, Barthélémy FORMENTELLI construit des orgues, de Vérone à Lisbonne, d'Albi à Genève, de la Corse à la Bretagne en passant par la Suisse et la Savoie, avec ses ouvriers et fidèles compagnons, mais aussi avec sa famille où chacun cultive l'amour et la pratique de la musique. C'est un "homme de goût" tel qu'on le disait au XVIIIe, qui exprime ses convictions dans son œuvre. Il entra en apprentissage dès 14 ans et eut pour Maîtres : Victor GONZALEZ, Bertrand et Daniellot, Philippe HARTMAN, puis il partit sur les pas des MOUCHEREL, CLICQUOT, ISNARD et CAVAILLÉ, ANTOGNATI et SERASSI... Il connaît mieux que beaucoup la littérature, l'architecture, les arts décoratifs et la musique du XVIe au XIXe siècle et, naturellement, toutes les techniques de restauration.
Bien que chef d'une entreprise comptant une dizaine de collaborateurs, efficacement secondé par Marie Teresa son épouse, et ses deux aînés, Michel et Claude, il a voulu rester un artisan passionné, fidèle à l'établi autant qu'à la planche à dessin. Il est reconnu comme l'un des quelques facteurs d'orgues et harmonistes qui auront marqué ce siècle. »
(Texte du dépliant édité par la Municipalité et l’association des « Amis de l’Orgue » pour l’inauguration le 13 septembre 1998)

Inauguration le 13 septembre par un concert donné par Jean-Paul LÉCOT, titulaire des grandes orgues de la Basilique de Lourdes.



L'orgue devant la rosace


L'orgue relevé
Vendredi 6 octobre 2017



Retourner au contenu