Étapes - BASILIQUE SAINT LOUIS-MARIE GRIGNION DE MONTFORT

Aller au contenu

Étapes

Montfort > Sa Vie
Saint Louis-Marie de Montfort,
Missionnaire Apostolique
1 Les premieres années 1673-1700
167331 janvier

1er février
Naissance de Louis, à Montfort-La-Cane ; 2ème enfant (Jean-Baptiste, né en 1672, n’a vécu que 5 mois).
Baptême dans l'église Saint-Jean.
1673 - 1675
En nourrice chez la Mère Andrée, à La Bachellerie.
1675 - 1685
En famille, au Bois-Marquer (Iffendic).
1686
La famille vient habiter à Rennes.
1685 - 1691
Classes d’humanité au collège Saint Thomas Becket, tenu par les jésuites.
1693Automne
Voyage de Rennes à Paris (340 km). Au Pont de Cesson, il fait le choix radical de la pauvreté.
1693 - 1694
Il étudie chez M. de la Barmondière.
169418 septembre
Automne
Hiver 94-95
Réception des quatre ordres mineurs.
M. de la Barmondière étant décédé, il va chez M. Boucher.
Hospitalisé à l’Hôtel-Dieu.
169518 mai
Reçoit le bénéfice de la Chapellerie à Saint-Julien-de-Concelles.
1695 - 1700
Études de théologie au séminaire de Saint-Sulpice.
1697
Première rencontre avec Mme de Montespan qui le soutiendra.
Fin 1697 ou
début 1698

Réception du sous-diaconat.
1699
Été
Pèlerinage à Notre-Dame de Chartres
2. Vie missionnaire de Saint Louis-Marie de Montfort 1700 à 1709
1700
5 juin
Octobre
Hiver 1700-1701
Ordination sacerdotale.
Arrivée à Nantes.
Inaction chez M. Lévêque.
1701
25-27 avril
29 avril-1er mai
4 mai
Juin-septembre
Octobre
Fin novembre
2 décembre
Voyage de Nantes à Fontevrault.
Voyage de Fontevrault à Poitiers.
Rencontre Mgr Girard, évêque de Poitiers.
Mission de Grandchamps et autres dans le pays nantais.
Voyage de Nantes à Poitiers.
Entrée à l’hôpital général comme aumônier.  
Rencontre avec Marie-Louise Trichet.
1702
Été     
Octobre
Voyage à Paris.
Séjour à l’hôpital de Poitiers (jusqu’à Pâques 1703).
1703
2 février
Printemps
Été-automne
Hiver
Vêture en gris de Marie-Louise Trichet.
Voyage à Paris. A la Salpetrière. Visite à Poullart des Places.
À la rue du Pot-de-fer.
Chez les ermites du Mont-Valérien.
1704
Mars
Nouveau retour à l’hôpital de Poitiers.
1705
Juin


Automne
Sortie définitive de l’hôpital.
Missions de Montbernage, de Saint-Savin, érection du Calvaire de Montbernage.
Rencontre avec Mathurin Rangeard (Frère Mathurin).
1706
Janvier-février
Printemps
Juin (vers le 6)
Fin août
Septembre
Octobre
Vers la Toussaint
Fin de l’année
Mission de Saint-Saturnin.
Pèlerinage à Rome par Lorette.
Audience du pape Clément XI.
Retour à Poitiers.
Pélerinage au Mont-Saint-Michel.
Séjour à Rennes.
Au pays natal.
Missions de Dinan, Saint-Suliac, Bécherel.
1707
Printemps-été
Juillet
Août

Septembre
Dans l’équipe de M. Leuduger.
Missions dans les diocèses de Saint-Malo et Saint-Brieuc.
Mission de Montfort-La-Cane. Mission de Moncontour. Séparation d’avec M. Leuduger.
Séjour à l’ermitage de Saint-Lazare.
1708
Mai
Milieu de l'année
Fin de l'été
Automne

Décembre
Missions et retraites dans les environs
Retour au pays nantais. Mission de Saint-Similien.
Mission de Vallet.
Missions de La Renaudière, Landemont, La Chevrolière, Vertou.
Mission de Saint-Fiacre.
1709
Janvier
Carême
Avril-mai
Été

Novembre
Retraite aux Pénitentes.
Mission de Campbon.
Mission de Pontchâteau.
Missions dans la région de la Grande-Brière.
Commencement des travaux du Calvaire de Pontchâteau
Mission de Missillac.
3. Vie missionnaire de Saint Louis-Marie de Montfort 1710 à 1716
1710
Début de I’année
Mai-juin
Juillet
13 septembre
Fin septembre
10 novembre
Missions d’Herbignac, Camoël.
Mission de Saint-Donatien de Nantes.
Mission de Bouguenais.
Interdiction de bénir le Calvaire de Pontchâteau.
Mission de Saint-Molf. Interdiction de ministère.
Entrée dans le Tiers-Ordre dominicain.
1711
Début de l’année
Carême
Mai- août
Hiver 1711-1712
Départ de Nantes.
Mission de La Garnache.
Missions de Lhoumeau et de La Rochelle.
Missions dans les campagnes du diocèse de La Rochelle.
1712
Carême
Mai
Juin
Juillet
Octobre
Hiver 1712-1713
Mission de l’île d’Yeu.
Mission de Sallertaine.
Mission de Saint-Christophe-du-Ligneron.
Retour de mission à La Garnache.
Mission de Thairé-d’Aunis.
Missions de St-Vivien, Esnandes, Courçon.
1713
Printemps
Mai-juin
Juillet
Août
Août-septembre
Hiver 1713
Missions de Beugnon, Bressuire, Argenton-Château.
Mission de la Séguinière.
Voyage de La Rochelle à Paris.
Visite au Séminaire du Saint-Esprit à Paris.
Mission de Mauzé.
Retour de mission à Courçon.
1714
Printemps
Mai
Juin
15 août
Août-septembre
Mi-septembre

Octobre
Novembre
Décembre
Missions dans le diocèse de Saintes.
Mission de Roussay.
Voyage à Nantes.
A Villedieu-les-Poêles, dans le diocèse d’Avranches.
Mission de Saint-Lô.
Rencontre avec M. Blain à Rouen. Retraite aux Sœurs d’Ernemont.
Retour à Nantes. Voyage à Rennes.
Retour à La Rochelle.
Missions de Loiré, Le Breuil-Magné, l’île d’Aix, Saint-Laurent-de-la-Prée, Fouras.
1715
Février
Mars-avril
Fin mars

Avril
Mai-juin
Août-septembre
Septembre-octobre
Automne
Décembre-janvier
Rencontre avec M. Vatel.
Mission de Taugon-la-Ronde.
Arrivée de Marie-Louise Trichet et Catherine Brunet à La Rochelle.
Mission de Saint-Amand-sur-Sèvre.
Mission de Mervent et séjour à la grotte.
Mission de Fontenay-le-Comte.
Séjour dans la grotte de Mervent. Vocation de M. Mulot.
Mission de Vouvant.
Mission de Saint-Pompain.
1716
Février
Mars

1er avril
5 avril
28 avril.

Mission de Villiers-en-Plaine.
Pèlerinage des 33 Pénitents de Saint-Pompain à Notre-Dame des Ardilliers de Saumur.
Arrivée à Saint-Laurent-sur-Sèvre.
Ouverture de la mission de St-Laurent.
Mort du père de Montfort.
4. Les périodes de son itinéraire missionnaire :
En général, les étapes de son aventure missionnaire peuvent être divisées comme suit :
1700-1706 : période de recherche dorientation.
Il était dans
                                      le Diocèse de Nantes et
                                      le Diocèse de Poitiers.
1706-1710 : période de floraison et de zèle audacieux.
Il était dans
                                     le Diocèse de Saint-Malo,
                                     le Diocèse de Saint-Brieuc et
                                     le Diocèse de Nantes.
1711-1716 : période de maturité missionnaire.
Il était dans
                                     le Diocèse de Luçon et
                                     le Diocèse de La Rochelle.
5. Concernant la grandeur de ce missionnaire breton en lien avec son champ de mission,
le Père Le CROM (Smm) donne un commentaire très intéressant :

« Si le Père de Montfort fut un grand voyageur, un infatigable pèlerin, son champ d'action pourtant reste limité : il aimait labourer la même terre. La carte de ses travaux apostoliques est vite tracée : la partie française de la Bretagne, le Poitou, l'Aunis, quelques paroisses de la Saintonge ; et l'on doit reconnaître qu'il n'eût pas prêché dans toutes ces provinces, si certains évêques ne l'avaient obligé à sortir de leur diocèse. Une seule fois, en allant voir son ami M. Blain, il s'est permis une randonnée spirituelle qui l’éloignait de son milieu coutumier. Dans l'ensemble de son apostolat, quelle différence avec un saint Vincent Ferrier, par exemple !
 
N'allons pas, toutefois, amoindrir son rôle. Si notre saint n'a travaillé que dans une région, il l'a fait avec un zèle et dans une profondeur qui l'égalent aux plus grands missionnaires de tous les temps ».
6. De la mort à la canonisation.

1) Exhumation le 12 novembre 1717 :
Autorisation de l’évêque de La Rochelle demandée par Mme de Bouillé, Mlle Dauvaise, Mr de Tréziguidi. En présence de M. Rougeou de la Jarry, curé et M. Triault, vicaire.
On trouve « le corps reconnaissable… chair blanche et saine… sans putréfaction, sans mauvaise odeur… odeur très suave… ».
 
2) Exhumation le 30 novembre 1812 :
En présence de M. David, maire ; des R.P. Dugast et Couperie ; de Mère Saint-Valère.
On trouve le corps en cendres.
Aux Filles de la Sagesse, on attribue un os de la jambe, un os de la tête de Montfort ; un os du fémur de Marie-Louise Trichet (son « corps en poussière »)
·  1829 : ouverture du Procès de béatification par Mgr Soyer, évêque de Luçon.
·  1838 : déclaration de Vénérabilité de Montfort.
 
3) Exhumation le 17 janvier 1842
En vue de la Béatification : relevés des ossements par deux médecins.
Objets divers déposés dans une vase de porcelaine de Chine (chaînettes, chapelets, touffe de soie de son bonnet carré…etc).
·  1869 : Déclaration de l’Héroïcité des vertus de Montfort.
 
4) Exhumation le 18 août 1887
En présence de l’évêque de Luçon, du Vicaire général, du P. Ligier o.p. postulateur, des docteurs Bourgeois, député, et Gouraud, du P. Rigaudeau, curé, de l’abbé Gelot, ancien curé, des Supérieurs généraux : P. Maurille, Mère M. Pauline et F. Hubert. De M. Lapierre, maire…
Reconnaissance du cercueil précédent, des reliques à La Sagesse, d’une quarantaine d’ossements dans des sachets scellés du sceau épiscopal (déposés à Rome, à l’église paroissiale, ou remis aux congrégations, à Monseigneur).

·  1888 le 22 janvier, Béatification par Léon XIII.
·  1927   : Guérison de Sœur Gérard (anglaise) reconnue en vue de la canonisation de Montfort.
·  1934   : Guérison de Sœur Marie-Thérèse (française) reconnue pour la canonisation de Montfort.
·  1947 le 20 juillet, Canonisation de Montfort par le Pape Pie XII.
Retourner au contenu