Embellissements et évolutions - BASILIQUE SAINT LOUIS-MARIE GRIGNION DE MONTFORT

Aller au contenu

Embellissements et évolutions

La Basilique > Textes-Historique
4- Embellissements et évolution de la basilique
1956. Mise en place d'un maître-autel en granit rose venant des carrières de Saint-Macaire-en-Mauges. (Le chœur)

Juillet 1959. Restauration du tombeau de Grignion de Montfort dont l'état avait été jugé peu digne par Mgr RONCALLI, nonce apostolique et futur pape Jean XXIII.

De novembre 1959 à avril 1960, nouvelle tranche de travaux : ravalement de la partie neuve de l'église située au-dessus de la tribune (entreprise DELAUNAY, des Ponts-de-Cé) ; et « il s'agit cette fois-ci de s'attaquer à la sculpture des colonnettes et chapiteaux ». Sculpteurs

1960. Réfection en urgence de la toiture, charpente et zinguerie, partie droite du transept et au-dessus de la descente de la crypte. Et, dans les années suivantes : réfection par tranches de l'ensemble de la toiture de la partie ancienne de l'édifice : transept et abside.

Hivers 1960-61 et 1961-62, par étapes successives, le ravalement intérieur de la nef se poursuit (entreprise R. PRIEZ et L. LILLO, de Nantes).

Été automne 1962, puis années suivantes, au gré des finances : nouvelle phase de pose de vitraux.

Du 2 au 8 décembre 1962, la municipalité réalise les travaux du parvis de l'église. Revêtement en enrobé rose.

Avril-mai 1963. A l'emplacement de la porte latérale droite de la nef, jamais utilisée, est posé un vitrail de VAN GUY en verre éclaté serti en béton. Ce vitrail sert d'arrière-plan à un nouvel aménagement des fonts baptismaux.  Baptistère
Au début de 1963, une équipe de sculpteurs de l'entreprise PRIEZ-LILLO de Nantes sculpte les bases (feuillages et moulures) et les bagues (macarons) des six colonnes de la nef.
Ravalement de la partie ancienne de l'église (terminé pour la Semaine Sainte).
Mars 1963. L'orgue, placé initialement dans le chœur, derrière le maître-autel, « où il coupe les lignes architecturales des cintres », est nettoyé et réparé et reçoit un nouvel emplacement devant la rosace du transept droit…
Le beau calvaire qui se trouvait à cet endroit est enlevé puis replacé ultérieurement en face de l'escalier de la crypte (sans la statue de Saint Jean).
23-25 août 1963. Consécration et érection de l'église en « Basilique mineure », en vertu d'un décret signé de JEAN XXIII : le vendredi 23, soirée des jeunes ; le samedi 24, consécration par Mgr CAZAUX, évêque de Luçon et le soir rassemblement au calvaire, procession aux flambeaux .
le dimanche 25 : 11h - dans la prairie de Saint-Gabriel, messe pontificale par Mgr MAZERAT, évêque d'Angers ; 15h30 - présentation des madones du Père de MONTFORT ; procession des reliques ; proclamation solennelle du titre de   « Basilique mineure » par Mgr CAZAUX. Consécration

Mai 1966. En application des réformes liturgiques voulues par le Concile Vatican II (1962 - 1965), l'autel est placé plus en avant du chœur et le tabernacle est enlevé.
1988 - 1989. Réaménagement du chœur de la Basilique : suppression de la table de communion, confection d'un vaste podium .
Fin mai-début juin 1992. Nouveaux tombeaux. Les tombes du Père de MONTFORT et de Marie-Louise TRICHET ont été réorientées pour la commodité des célébrations. Tombeaux
Le 16 mai 1993. Béatification à Rome de Marie-Louise TRICHET (co-fondatrice des Filles de la Sagesse).
Le 23 mai, à Saint-Laurent-sur-Sèvre, grande cérémonie et pèlerinage en l'honneur de la nouvelle bienheureuse.

1994. Restauration des vitraux de la nef et des chapelles absidiales, nécessitée, en particulier, par le mauvais état des barlotières (ferrures). Réalisation : SARL Vitrail-Remouillé (Loire-Atlantique).
Du 9 janvier au 15 avril 1995. Nouvelle mise en lumière intérieure de la Basilique.
19 septembre 1996. Pèlerinage du Pape JEAN-PAUL II aux tombeaux du Père de MONTFORT et de Marie-Louise TRICHET.
Juillet 1998. L'orgue de la Basilique, qui date de 1898, est démonté et envoyé en Italie. À sa place est installé un nouvel orgue construit par Barthélémy FORMENTELLI en 1987 en ses ateliers de Verona (Italie). Orgue
SECOND SEMESTRE 1998. Restauration du tableau «  Le Martyre de Saint Laurent », XIX° siècle . Le tableau a été placé le 7 décembre 1998 dans le transept droit, sous le vitrail de Saint Laurent.
19 décembre 1999. Bénédiction de l'autel et de l'ambon nouveaux, instaurés comme « mémoire du pèlerinage de Jean-Paul II ».
2000. Église jubilaire (deux tapisseries sont mises dans le chœur). Création dans la nef de deux lieux d'accueil pour le sacrement de réconciliation.
Avril 2003. Mise en lumière de l'extérieur de la Basilique. Conception : Société Pierre BIDEAU, La Riche (Indre et Loire). Maîtrise d'œuvre : Société Mainguy.
18 novembre 2006. Inauguration après rénovation d'un tableau représentant le Baptême du Christ par Saint Jean-Baptiste, situé près du baptistère (nef, côté droit).
Avril 2015, l'éclairage est renouvelé pour mettre en valeur l'ensemble de l'architecture.
Septembre-décembre 2016, restauration du beffroi, descente des cloches, nettoyage des cloches et de l'intérieur du clocher. (Voir restauratation)
Retourner au contenu