Cinquième méthode - BASILIQUE SAINT LOUIS-MARIE GRIGNION DE MONTFORT

Aller au contenu

Cinquième méthode

Prières
[5e METHODE]

150 motifs qui nous obligent à dire le saint Rosaire
[32] Credo : la définition et l’essence du saint Rosaire.
1. Notre Père (Pater) : distinction du saint Rosaire.
1. Je vous salue Marie (Ave) : Rosaire quotidien.
2. Je vous salue Marie (Ave) : Rosaire ordinaire.
3. Je vous salue Marie (Ave) : Rosaire perpétuel.

[33] 2. Notre Père (Pater) : excellence du saint Rosaire dans les figures de l’ancien testament et les paraboles du nou­veau.
1.    Je vous salue Marie (Ave) : la force du saint Rosaire contre le monde dans la figure de cette petite pierre qui sans main d’homme tomba sur la figure de Nabuchodonosor et la réduisit en pièces.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : sa force contre le démon dans la ligure de là fronde de David dont il vainquit Goliath.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : sa force contre toutes sortes d’ennemis du salut dans la figure de la tour de David où il y avait mille sortes d’armes offensives et défensives.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : ses miracles figurés dans la verge de Moise, qui fit sortir de l’eau des rochers, adoucit les eaux, divisa les mers, et fit mille et mille miracles.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : sa sainteté dans la figure de l’arche d’alliance qui renfermait la loi, la manne et la verge, et dans le psautier de David qui en est la figure.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : sa Lumière dans les colonnes de feu pen­dant la nuit et la nue brillante pendant le jour qui conduisait les Israélites.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : sa douceur dans le miel trouvé dans gueule du lion..
8.     Je vous salue Marie (Ave) : sa fécondité dans le filet que saint Pierre, par l’ordre de Notre-Seigneur, jeta dans la mer, et qui, quoique de 153 poissons, ne fut pas rompu.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : ses fruits merveilleux dans la parabole du grain de sénevé, qui, quoique si petit en apparence, devient un grand arbre où les oiseaux du ciel font leur nid.
10.  Je vous salue Marie (Ave) : ses richesses dans les paraboles du trésor caché dans un champ et qu’un homme sage doit acheter avec tout son bien.
 
[34] 3. Notre Père (Pater) : C’est un don venu du ciel : omne donum optimum; et un grand présent que Dieu fait à ses plus grands serviteurs : omne donum perfectum.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : Dieu est l’auteur des prières dont il est composé et des mystères qu’il renferme.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : la sainte Vierge est l’institutrice de la forme du saint Rosaire.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : saint Dominique prêchait et quoiqu’un saint, il ne convertissait quasi aucun pécheur.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : il fut accompagné en ses missions de plusieurs saints-Evêques, et ses travaux étaient sans fruit.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : il obtient à force de prières et de mortifi­cations le rosaire dans la forêt de Toulouse.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : il entre dans Toulouse, il y prêche le rosaire avec de grandes merveilles et de grandes bénédictions.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : il continua toute sa vie cette prédication avec des fruits inouïs.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : les Effets merveilleux que le Saint-Rosaire faisait de tous côtés pendant qu’il fut prêché.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : la décadence du saint Rosaire.
10.  Je vous salue Marie (Ave) : son rétablissement par le bienheureux Alain de la Roche.

[35] 4. Notre Père (Pater) : le rosaire est la triple couronne qu’on met sur la tête de Jésus-Christ et de Marie et dont est couronné celui qui le récite tous les jours.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : il y a trois sortes de couronnes de la Vierge.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : le Rosaire quotidien est la grande couronne
3.     Je vous salue Marie (Ave) : Les réprouvés se couronnent de roses déjà fanées.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : les prédestinés couronnent Jésus et Marie de roses éternelles.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : les Juifs couronnent Jésus-Christ d’épines piquantes.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : les chrétiens véritables le couronnent de roses odoriférantes.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : la 1re couronne d’épouse ou d’excellence qu’on met sur la tête de Marie par le premier chapelet.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : la 2e couronne de conquérante ou de puissance par le second chapelet.
9.     Je vous salue Marie (Ave) la 3e couronne de souveraine ou de bonté par le 3e chapelet.
10.  Je vous salue Marie (Ave) : 3 couronnes pour celui qui récite le saint Rosaire tous les jours; couronne 1. de grâces, 2. de paix, 3. de gloire; pendant la vie, à la mort et dans l’éternité.

[36] 5. Notre Père (Pater) : le rosaire est l’abrégé mystérieux de toutes les plus belles prières de l’Eglise.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : le credo est l’abrégé de l’évangile.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : la prière des fidèles.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : le bouclier des soldats de Jésus-Christ.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : le Notre Père (Pater), prière dont Jésus-Christ seul est l’auteur.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : prière avec laquelle il priait son Père et obtenait ce qu’il voulait.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : prière qui renferme autant de mystères que de paroles.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : prière qui renferme tous nos devoirs envers Dieu.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : prière qui contient en abrégé tout ce que nous devons demander à Dieu.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : prière inconnue et très mal récitée de la plupart des chrétiens.
10.  Je vous salue Marie (Ave) : paraphrase du pater.

[37] 6. Notre Père (Pater) : le Rosaire renferme le salut angélique qui est la plus agréable prière qu’on puisse faire à la Sainte Vierge.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : l’ave est un compliment divin qui gagne le cœur de la Sainte Vierge.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est le nouveau cantique du nouveau tes­tament que les fidèles chantent à la sortie de la capti­vité du démon.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est le cantique des anges et des saints dans le ciel.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est la prière des prédestinés et des catholiques.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une rose mystérieuse qui réjouit la Sainte Vierge et l’âme.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une pierre précieuse qui embellit et sanctifie l’âme.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une pièce de prix pour acheter le ciel.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est la prière qui distingue les prédes­tinés des réprouvés.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est la terreur du démon, le coup qui l’écrase, le clou de Sisara qui lui perce la tête.
10.  Je vous salue Marie (Ave) : paraphrase de l’ave.
[38] 7. Notre Père (Pater) : le Rosaire est l’abrégé divin des mystères de Jésus et de Marie où l’on fait mention et mémoire de leur vie, passion et gloire.
1.    Je vous salue Marie (Ave) : le malheur et la perte des hommes viennent de l’ignorance et de l’oubli des mystères de Jésus­-Christ.
2.    Je vous salue Marie (Ave) : le Rosaire donne la connaissance et remet en mémoire les mystères de Jésus et de Marie pour les mettre en pratique.
3.    Je vous salue Marie (Ave) : le plus grand désir de Jésus-Christ a été et est encore qu’on se souvienne de Lui; c’est à cet effet qu’il a institué la Sainte-messe.
4.    Je vous salue Marie (Ave) : après la Sainte-messe le Saint Rosaire est l’action et la prière la plus sainte qu’on puisse faire parce qu’il est une mémoire et une célébration de ce que Jésus-Christ a fait et souffert pour nous.
5.    Je vous salue Marie (Ave) : le Rosaire est la prière des anges et des saints dans le ciel, parce qu’ils sont occupés à célébrer la vie, la mort et la gloire de Jésus-Christ.
6.    Je vous salue Marie (Ave) : quand on dit son rosaire on célèbre en un jour ou une semaine tous les mystères que l’Église célèbre en un an pour la sanctification de ses enfants.
7.    Je vous salue Marie (Ave) : ceux qui disent le Saint Rosaire tous les jours ont part à ce que les saints font dans les cieux comme s’ils étaient sur la terre capables de mériter, parce qu’ils font sur la terre ce que les saints font dans le ciel.
8.    Je vous salue Marie (Ave) : les mystères du Saint Rosaire sont les miroirs des prédestinés dans lesquels ils voient leurs défauts et les flambeaux qui les conduisent en cette terre de ténèbres.
9.    Je vous salue Marie (Ave) : ce sont les fontaines d’eau vive du Sauver où ils vont avec joie puiser les eaux salutaires de la grâce.
10. Je vous salue Marie (Ave) : ce sont les 15 degrés du temple de Salomon et les 15 échelons de l’échelle de Jacob par lesquels les anges descendent à eux et remontent au ciel et par lesquels ils montent au ciel.

[39] 8. Notre Père (Pater) : le Rosaire est l’arbre de vie qui porte toute l’année des fruits merveilleux.
1.    Je vous salue Marie (Ave) : le Rosaire éclaire les pécheurs aveugles et endurcis.
2.    Je vous salue Marie (Ave) : il ramène les hérétiques obstinés.
3.    Je vous salue Marie (Ave) : il délivre les captifs.
4.    Je vous salue Marie (Ave) : il guérit les incurables.
5.    Je vous salue Marie (Ave) : il enrichit les pauvres.
6.    Je vous salue Marie (Ave) : il soutient les faibles.
7.    Je vous salue Marie (Ave) : il console les affligés et agonisants.
8.    Je vous salue Marie (Ave) : il réforme les religions relâchées.
9.    Je vous salue Marie (Ave) : il arrête les fléaux de la colère de Dieu.
10. Je vous salue Marie (Ave) : il perfectionne les justes.

[40] 9. Notre Père (Pater) : le Rosaire est une pratique que Dieu a autorisée d’une infinité de miracles.
1.    Je vous salue Marie (Ave) : miracles pour la conversion des pécheurs.
2.    Je vous salue Marie (Ave) : pour la conversion. des hérétiques.
3.    Je vous salue Marie (Ave) : pour la guérison de toutes sortes de maladies.
4.    Je vous salue Marie (Ave) : pour les confrères agonisants.
5.    Je vous salue Marie (Ave) : pour la sanctification des personnes dévotes.
6.    Je vous salue Marie (Ave) : pour la délivrance des âmes du purgatoire.
7.    Je vous salue Marie (Ave) : pour la réception en la confrérie.
8.    Je vous salue Marie (Ave) : pour la procession du Saint Rosaire et l’huile de la lampe du Saint Rosaire.
9.    Je vous salue Marie (Ave) : pour sa dévote récitation.
10. Je vous salue Marie (Ave) : pour le porter sur soi avec dévotion.

[41] 10. Notre Père (Pater) : le saint Rosaire est très excellent parce qu’il a été établi pour des fins très nobles, très glorieuses à Dieu et très salutaires à l’âme.
1.    Je vous salue Marie (Ave) : en s’enrôlant en cette confrérie pour se fortifier admirablement par l’union qu’on acquiert avec les millions de frères et de sœurs.
2.    Je vous salue Marie (Ave) : pour se souvenir incessamment des mystères de Jésus et de Marie.
3.    Je vous salue Marie (Ave) : pour louer Dieu en tous les temps du jour et de la nuit et en tous les lieux de l’univers, ce qu’on ne pourrait pas faire tout seul.
4.    Je vous salue Marie (Ave) : pour remercier Notre-Seigneur de toutes les grâces qu’il nous fait à chaque instant.
5.    Je vous salue Marie (Ave) : pour lui demander pardon à toute heure des péchés journaliers.
6.    Je vous salue Marie (Ave) : pour rendre sa prière plus forte par l’Union qu’elle a avec les autres.
7.    Je vous salue Marie (Ave) : pour s’entraider mutuellement à l’heure de la mort qui est si dangereuse et si difficile et si importante.
8.    Je vous salue Marie (Ave) : pour être appuyés à l’heure du jugement par autant d’avocats qu’il y a de confrères du Rosaire.
9.    Je vous salue Marie (Ave) : pour après leur mort être soulagé et bientôt délivré des peines du purgatoire par les messes et les vœux qu’on offrira pour eux.
10. Je vous salue Marie (Ave) : pour former une armée rangée en bataille pour détruire l’empire du démon et établir celui de Jésus-Christ.

[42] 11. Notre Père (Pater) : le Rosaire est le grand magasin d’indulgences accordées par les Papes à l’envi les uns des autres.
1.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgences plénières des stations de Rome et de Jérusalem en communiant à certains jours.
2.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence plénière pour l’entrée en la confrérie.
3.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence plénière à l’article de la mort.
4.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence pour la récitation du Saint Rosaire.
5.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence pour ceux qui font dire le Rosaire.
6.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence plénière pour ceux qui communient en l’église du rosaire les premiers dimanches du mois.
7.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence pour la procession.
8.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence pour ceux qui font dire la messe du rosaire.
9.    Je vous salue Marie (Ave) : indulgence pour de certaines œuvres de piété.
10. Je vous salue Marie (Ave) : indulgence pour ceux qui ne peuvent visiter l’église du rosaire, ni communier, ni assister à la procession.
[43] 12. Notre Père (Pater) : le Rosaire est autorisé par les exemples que nous en ont donnés les saints.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : saint Dominique son auteur.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : le bienheureux Alain de la Roche son restaurateur.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : les saints frères prêcheurs ses propagateurs.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : parmi les papes : Pie 5, Innocent 3, Boni­face 8 qui le fit broder en satin.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : parmi les cardinaux: Saint Charles Borromée.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : parmi les Evêques : Saint François de Sales.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : parmi les religieux : Saint Ignace, Saint Phi­lippe de Néry, Saint Félix de Cantalice.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : parmi les Rois et Reines : Saint Louis, Phi­lippe 1er Roi d’Espagne, la reine Blanche.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : parmi les savants : Albert le Grand, Navarre, etc.
10. Je vous salue Marie (Ave) : parmi les plus dévots : la fameuse dévote de Rome, Sœur Marie de l’incarnation.

[44] 13. Notre Père (Pater) : les ennemis du Saint Rosaire terrassés nous en montrent la gloire.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : ceux qui le négligent.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : ceux qui le disent avec tiédeur et sans atten­tion.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : ceux qui le disent à la hâte et par manière d’acquit.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : ceux qui le disent en péché mortel sans amendement.
5.     Je vous salue Marie (Ave): ceux qui le disent par hypocrisie sans aucun fond de dévotion.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : les critiques qui tâchent finement de le détruire.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : les impies qui le combattent par leurs discours.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : les lâches qui après l’avoir embrassé l’abandonnent.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : les hérétiques qui l’attaquent et le calomnient.
10. Je vous salue Marie (Ave) : les démons qui le haïssent et le détruisent par mille artifices.

[45] 14. Notre Père (Pater) : la résolution des difficultés que les hérétiques, critiques, libertins, négligents et ignorants ont coutume d’apporter pour le détruire ou ne le pas dire.
Le Rosaire
1.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une pratique nouvelle.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une invention de religieux pour avoir de l’argent.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une dévotion de femmelettes qui ne savent pas lire.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une superstition car c’est prier par compte.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : il vaut mieux dire les psaumes pénitentiels.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : il vaut mieux faire oraison mentale.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : c’est une prière trop longue et trop ennuyeuse.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut se sauver sans dire le Rosaire
9.     Je vous salue Marie (Ave) : on pèche si on vient à y manquer.
10. Je vous salue Marie (Ave) : il est bon, mais je n’ai pas le temps de dire.

[46] 15. Notre Père (Pater) : la manière de bien réciter le Saint Rosaire.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : il faut le dire purement sans attache au péché mortel.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : saintement sans aucune mauvaise intention.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : attentivement sans aucune distraction volontaire.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : lentement et posément en faisant des médiantes.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : dévotement en méditant les mystères.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : modestement, sans immodestie, à genoux ou debout.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : entièrement, sans partage et tous les jours.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : secrètement lorsqu’on le dit tout seul.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : publiquement et à deux chœurs.
10. Je vous salue Marie (Ave) : constamment jusqu’à la mort.

[47] 16. Notre Père (Pater) : des méthodes différentes de réciter le saint Rosaire.
1.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut réciter simplement le Saint Rosaire ne disant que les « pater et ave » en intention des mystères.
2.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut ajouter un petit mot à chaque mystère de la dizaine.
3.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut faire une petite offrande à chaque dizaine.
4.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut en faire une plus grande à chaque dizaine.
5.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut à chaque « ave » avoir une intention particulière.
6.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut le réciter intérieurement sans parler.
7.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut à chaque « ave » ajouter une génu­flexion.
8.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut y ajouter une prostration.
9.     Je vous salue Marie (Ave) : on peut y ajouter un coup de discipline.
10. Je vous salue Marie (Ave) : on peut faire mémoire des saints à chaque dizaine et allier quelqu’une des méthodes susdites selon l’attrait du Saint-Esprit.
Retourner au contenu